Atelier de production de Traiteur de Paris, près de Fécamp

Agro-industries

5 raisons de choisir Le Havre

La Normandie, 3e région agro-alimentaire en France et 1ère région productrice de beurre, de crème et de fromages à base de lait de vache

L’Ouest de la France, le 1er bassin agro-alimentaire en Europe

  • La Normandie, 3e région française en nombre d’emploi
  • 740 établissements dont de nombreux groupes majeurs : Orientis, Labeyrie Fine Food, Ferrero, Nestlé, Danone, Lactalis, Agrial
  • 6,2 milliards € de chiffre d'affaires d'annuel
  • 1ère région pour la crème, le beurre, les fromages frais et à pâte molle
  • 1ère région pour les produits cidricoles
  • 3e région pour l’industrie du poisson, 20% de la pêche en France
  • 3e région pour la transformation de thé et de café
  • A moins de 400 km de la Bretagne et des Pays de la Loire, respectivement 1ère et 2e régions agro-alimentaires françaises (élevages bovin, porcin, de volailles et de lapins, cultures de céréales, salades, choux-fleurs, artichauts, tomates, et légumes frais)
  • 20 millions de consommateurs dans un rayon de 200 km : le 1er bassin de consommation en France, le 2e en Europe
  • A 200 km du marché international de Rungis, représentant plus de 1,62 million de tonnes / an de produits alimentaires et 18 millions de consommateurs desservis
  • Le port du Havre, 1er port reefer (trafic frigorifique) français
    • 1er port français pour le commerce extérieur, les trafics de conteneurs
    • 1er port mondial pour le commerce de vins & spiritueux : plus d’1 milliard de bouteilles traitées en 2015, 52 entrepôts dédiés
    • 1er port français pour l’import de café
    • 1er port nord-ouest européen touché à l’import et dernier à l’export
    • 3 000 prises reefer pour les équipements dédiés au froid
    • 50 commissionnaires de transport spécialisés reefer
    • 550 000 m² de capacité d’entreposage en température positive ou négative (entre – 26°C et 15°C)
    • 3 silos à sucre d’une capacité totale de 45 000 tonnes - un 4e en construction pour atteindre 60 000 tonnes
    • Unique en France : regroupement sur un même site des services vétérinaires, phytosanitaires et douaniers
    • 100 transporteurs routiers conteneurs ou conventionnel
    • Laboratoires d’analyses microbiologiques et physico-chimiques
    • Plus de 600 ports connectés sur les 5 continents
    Le Havre, une place portuaire spécialisée reefer
    Vue aérienne du port de Fécamp
    • Le Port de Fécamp, une capacité de 500 000 tonnes traitées / an
      • 25 000 m² de terre-plein
      • 25 000 m² de hangars de stockage
      • Criée de Fécamp : près de 4 000 tonnes de poissons en 2015
      • Parmi les trafics : huiles animales et végétales, pulpes de betterave, grains, céréales, poissons congelés
    • HAROPA (GIE des ports du Havre, de Rouen et de Paris) : 1er port agro-industriel français et 1er port ouest européen exportateur de céréales
    • Un réseau de transport multimodal pan-européen
      • Près de 130 ports connectés en short-sea et 40 pays desservis
      • Plus de 60 services ferroviaires / semaine, vers 15 destinations en Europe
      • 87 000 EVP traités par fer (2014)
      • Plus de 40 services fluviaux / semaine
      • 200 000 EVP traités par transport fluvial (2014)
      • Une capacité de traitement de 300 000 EVP / an via le Terminal Multimodal

    Des sites adaptés aux activités de transformation et de logistique

    • Friche Bénédictine, près de Fécamp
      • Un ensemble immobilier de 16 000 m², offrant des surfaces d'entreposage et de bureaux, à deux pas de Fécamp
      • Ancien centre de conditionnement du Groupe Bacardi Martini
    • Friche agro-alimentaire, près de Fécamp
      • Usine en excellent état à vendre sur le Parc des Hautes Falaises

      • Un bâtiment 2 000 m², sur une parcelle de 5700 m², comprenant des bureaux/locaux sociaux, d'une unité de production équipée de plusieurs chambres froides et d'un espace de stockage et conditionnement

    • Terrain Parc Frigo, sur la Zone Industrielle Portuaire du Havre
      • Terrain de 20 ha divisible pour développer des entrepôts sous températures dirigés (froid positif et négatif)
      • 3 000 prises reefer à proximité immédiate
      • Regroupement sur un même site des services vétérinaires, phytosanitaires et douaniers (unique en France)
    • Une sélection de biens (locaux d’activité, bâtiments industriels ou entrepôts) et de terrains pour s’implanter, en fonction de vos besoins, à consulter sur www.implanteo-lehavre.fr
    Vue aérienne de la friche Bénédictine, près de Fécamp
    Université du Havre

    Un bassin d'emploi fertile

    • 350 000 habitants dans la zone d'emploi
    • 74 écoles et centres en Normandie proposant des formations du BAC au diplôme d'ingénieur (Production,
      Maintenance, R&D, Qualité Hygiène Sécurité Environnement, Achat Commercial Marketing et Logistique)
    • Licence professionnelle FODIPA « Formulation & Développement Industriel de Produits Alimentaires » à
      l’Université du Havre
    • Proximité de l’UniLasalle, pôle d’enseignement supérieur de référence internationale pour l’agriculture, l’agroalimentaire, l’alimentation-santé, l’environnement et les géosciences
    • Parmi les autres formations proposées localement : Bio-industries de Transformation, Sciences et Technologies des Aliments, Génie Biologique option Industries Agroalimentaires et Biologiques, Maintenance des équipements industriels, Maintenance systèmes de production, Laboratoire Contrôle Qualité LCQ, Bioindustries et Biotechnologies, Adaptation des Emballages et Design, Technico-Commercial en produits alimentaires et boissons, Transport et Prestations logistiques...

    Des démarches pour valoriser l’innovation dans la production

    • AREA Normandie, filière des industries agro-alimentaires normandes
    • Pôle de compétitivité Valorial (Bretagne – Pays de la Loire – Normandie)
      • 309 adhérents (dont 2/3 d’industriels)
      • 353 projets d’innovation labellisés par le pôle depuis 2006
      • 590 millions € investis en R&D
    • Label Normandy French Tech notamment autour de la thématique Smart industries
    • Nov&atech (cluster normand dédié aux valorisations innovantes de la biomasse)
    • Projet Vol-V Biomasse à Fécamp (2017), avec une capacité de valoriser 20 000 tonnes des substrats agricoles et agro-industriels
    • Estener : unique usine en France de production de biodiesel à partir de déchets animaux non alimentaires
    • Agro-hall, centre de ressource technologique dédié aux secteurs de l'agro-alimentaire et de la cosmétique
    • Logistique : des experts pour mettre en oeuvre une logistique optimisée et innovante
    Atelier de Traiteur de Paris, près de Fécamp

    Ils ont choisi Le Havre et sa région

    Olvea, Delpierre (Labeyrie Fine Food), Traiteur de Paris, Café Légal, Slaur Sardet, Orientis Gourmet (thés Kusmi Tea et Lov Organic), Danone Baby Nutrition Africa & Overseas, Chocolat Hautot, Cedilec, Valois (rhums HSE)…

     

     

    Chiffres-clef

    • 3e région agricole française
    • 20% de la pêche française, soit 61 000 tonnes de poissons et de coquillage / an
    • 1ère région française pour les coquillages (30 000 tonnes, dont 1/2 de coquilles Saint-Jacques)
    • HAROPA : 8,2 tonnes de céréales en 2015 (+12,6%)
    • Un bassin de 20 millions de consommateurs

     

    Votre contact

     

    AP © Vincent Rustuel.jpg

    Alexandre Perdriel

    Directeur général

    02 76 40 23 20

    a.perdriel@havre-developpement.com  

    Une toile alimentaire locale pour la CODAH

    Connaitre les relations et les flux en matière d’alimentation– des producteurs aux consommateurs finaux – pour optimiser le système alimentaire local et faire émerger de nouvelles opportunités économiques locales : l’Agglomération du Havre (CODAH) et ses partenaires la chambre d'agriculture de Seine-Maritime et l'IUFN (International Urban Food Network) mettent en place une toile alimentaire locale, retenu dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture.

     

    L'enjeu de cette toile alimentaire : géolocaliser les acteurs jouant un rôle dans la dynamique alimentaire locale (producteurs, transformateurs, transporteurs, distributeurs et consommateurs) et identifier les flux alimentaires existants entre eux.

     

    Pour ce projet innovant, la CODAH s'appuie sur l'expérience de l'AURH – Agence d’urbanisme de la Région Havraise - dans l'animation de la toile industrielle® pour optimiser le système alimentaire local et identifier des opportunités de développement : plateforme logistique alimentaire ou des outils de transformation des produits agricoles...