Le mag éco

Au croisement du 1er bassin agroalimentaire d’Europe et du 1er port reefer* de France : Le Havre et sa région disposent d’atouts avérés pour l’agroalimentaire. C’est pourquoi Le Havre Développement intensifie la prospection sur ce secteur, avec une mission dédiée depuis mars 2017.

 

La filière est porteuse : en moins d’un an, nous avons accompagné une vingtaine de projets d’implantation mobiles, pour des activités de production et de transformation.

 

La préparation de produits agroalimentaires implique des locaux adéquats selon les normes de sécurité et d’hygiène : présence de chambre(s) froide(s), revêtement carrelage ou résine pour les ateliers, évacuations…Nous avons pu observer que, si la région havraise est particulièrement bien dotée en matière de stockistes à température dirigée, l’offre immobilière du territoire est beaucoup plus restreinte en matière de cellules pour des activités de transformation.

 

Développer une offre immobilière spécifique ?

Fort de ce constat, se pose la question : serait-il opportun de construire un bâtiment adapté à ce type de projet et faciliter ainsi l’accueil de nouvelles entreprises ?

Avant de chercher la réponse, Le Havre Développement a d’abord réuni ses partenaires en juillet dernier pour les informer de ses réflexions et échanger à ce propos. Le fait est que le développement d’activités agroalimentaires en local a trouvé un écho plutôt favorable, complétant les propres actions des partenaires.

 

Cet intérêt marqué a justifié le lancement d’une étude pour qualifier plus concrètement les besoins immobiliers du secteur : récapitulatif des demandes pour préparer une base de cahier des charges en termes de surfaces, d’équipements et benchmark des réalisations sur d’autres territoires pour bénéficier de leur retour d’expérience.

Le rendu de cette étude a été présenté aux partenaires du Havre Développement en mars dernier. L’étape suivante sera de réaliser des études techniques selon les volontés de maîtrise d’ouvrage : choix des fonciers, construction, fonctionnement opérationnel, financement…

 

En parallèle, Le Havre Développement et ses partenaires travaillent sur l’adaptation d’ateliers existants pour disposer à court terme d’offres concrètes pour répondre aux projets.

 

* Reefer : trafic frigorique (froid négatif et positif)

 

Visuel : atelier de Traiteur de Paris, près de Fécamp © Vincent Rustuel