Le mag éco

Sofresid Engineering, spécialiste en ingénierie globale, se rapproche de ses clients implantés dans les zones industrialo-portuaires normandes en ouvrant une antenne à Saint-Romain-de-Colbosc. Sofresid Engineering intervient depuis 1958 dans de nombreux domaines de l’industrie parapétrolière et gazière, mais aussi dans la construction navale, les infrastructures portuaires, la sidérurgie, le nucléaire et le bâtiment. La société d’ingénierie réalise des prestations allant des études de faisabilité d’une installation jusqu’à la direction de projets et la supervision de la construction.

 

Début septembre, Sofresid Engineering (470 salariés et 8 établissements) s’est implanté dans l’hôtel - pépinière d'entreprises Le Drakkar de la CCI Seine Estuaire, sur le Parc Eco-Normandie. Le site est « proche de l'A29, des zones Industrialo-portuaires du Havre – Port Jérôme et du bassin industriel du Petit-Quevilly, où sont nos clients », explique Nicolas Vermesch, responsable à Dunkerque de la zone Nord, mis en relation avec Le Havre Développement par l’intermédiaire de l’agence de développement économique Dunkerque Promotion.

 

Se rapprocher pour répondre aux demandes

« Cette nouvelle antenne répondra aux demandes des nombreux industriels du raffinage, de la pétrochimie et de la chimie », ajoute Nicolas Vermesch. « Elle permettra également de se rapprocher de l’activité des ports du Havre et de Rouen, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement GNL (Bunkering), les postes d’avitaillement et de déchargement et les installations portuaires ». Et pour son lancement, la société recrute un commercial et un chargé d’affaires pour la Seine-Maritime.

 

Autre implantation, Konecranes. L’entreprise finlandaise de fabrication et maintenance de matériel de levage et de manutention (ponts roulants, portiques de levage, portiques portuaires…) a récemment réorganisé ses bureaux sur toute la France où elle compte 384 salariés. Depuis fin juin, le service Modernisation de l’entreprise basée à Vernouillet (Eure-et-Loir) s’est délocalisé, pour le secteur nord à Saint-Romain-de-Colbosc. Deux personnes de ce service se sont ainsi installées également au sein du Drakkar.

 

 

Photo d’illustration © Fotolia