Le mag éco

Un design d’avant-garde, des aménagements sur mesure, des matériaux recyclables : le premier modèle de la gamme des LH Boats, construit au Havre, vient d’être lancé. Avec cette série innovante qui allie confort, sécurité et esthétique, le chantier naval havrais vise le marché de la plaisance et des professionnels, selon le modèle promenade, sportif, pêche ou travail. Il innove aussi en lançant le système de location de « boat club ».

 

Le port de plaisance du Havre a accueilli un étonnant bateau, ce 23 mai. Le LH Boat 700, long de 7 mètres pour 2,5 mètres de large de large, doté d’un moteur de 116 CV et au look futuriste est « léger, stable, confortable et modulable », résume son concepteur Bertrand Maillard. Une histoire de passion pour ce Havrais qui, dès l’âge de 5 ans, grimpait sur les catamarans des écoles de voile et à 16 ans travaillait dans une voilerie. Ce passionné de courses au large a créé en 2011 la société de maintenance et réparations des bateaux Solutions Océanes Services, après une dizaine d’années chez Safran Nacelles, comme ouvrier spécialisé. A force d’entendre « les gens insatisfaits des aménagements standards de leurs bateaux », Bertrand Maillard s’est lancé dans l’aventure : « Imaginer un bateau différent. »

 

En 2016, Bertrand Maillard crée LH Boats, installe le chantier dans un hangar du port et travaille avec l’architecte naval Briag Merlet (BMS) d’Angoulême, qui modélise le dessin de la carène, réalise les calculs de structure, les études de stabilité, le dossier de certification CE. Bertrand Maillard a voulu une coque en "sandwich" contreplaqué et mélange de fibre et résine, plus léger et résistant, et des matériaux à 65 % recyclables.

 

Des prestataires locaux

17 entreprises locales ont participé à ce projet. Parmi elles, Racine Cubik, de Glen Hiliquin. Le designer conçoit sur mesure et modélise en 3D les aménagements intérieurs d’un bateau entièrement modulable à partir d’une base commune : selon l’option choisie, promenade, sport, pêche ou, travail, le chantier adapte un coin cuisine, des couchettes, une douche de pont, des équipements de wakeboard ou de ski nautique ou encore de laboratoire. « Nous prenons en compte les mêmes contraintes qu’une maison, en termes de circulation, d’ergonomie et de confort », commente Glen Hiliquin. Le bateau peut accueillir jusqu’à huit personnes à bord et, classé Catégorie C, « affronter un vent force 6 et des vagues de 4 mètres », assure Bertrand Maillard.

 

En décembre 2016, le prototype est dévoilé au salon Nautic de Paris. En janvier, il reçoit le trophée de la catégorie « Coup de cœur », décerné par la chambre de commerce et d'industrie Seine Estuaire qui veut, avec les Trophées des entrepreneurs de l'Estuaire « valoriser le dynamisme et l'implication dans la vie économique locale ». Et le concept plaît : le chantier va livrer en 2018 les premières commandes du LH Boat qui se décline jusqu’à 9 mètres de long et 200 CV de puissance : pour un club de plongée, une école de voile, un guide de pêche et deux particuliers.

 

 

Photo : Mise à l’eau du LH Boat 700 le 23 mai dans le port de plaisance du Havre © Vincent Rustuel