Le mag éco

Du 12 au 20 septembre, Le Havre Développement a pris l’accent asiatique : Michaël Hidrio, Business developer Industrie, a intégré la délégation havraise, emmenée par le Maire du Havre Luc Lemonnier, lors d’un déplacement en Corée du Sud et en Chine.

Au programme de ce séjour, la rencontre avec les acteurs asiatiques du stockage de l’énergie et notamment ceux produisant des batteries. L’objectif : mieux connaitre leurs attentes et étudier ainsi la pertinence du territoire havrais pour accueillir ce type d’activités.

 

Connaître les critères de décision pour une implantation

Le marché des batteries devrait connaître une croissance exponentielle, avec le développement des véhicules électriques et à hydrogène. De plus, l’Union Européenne, jugeant ce secteur stratégique, affiche clairement sa volonté de s’impliquer dans le développement d’activités industrielles en Europe. La commission européenne a annoncé ainsi son ambition de soutenir financièrement jusqu’à 10 projets de giga-usines de production de cellules d’ici 2025.

 

Le Havre bénéficie naturellement de plusieurs atouts pour accueillir ce type d’activité : une forte tradition industrielle, avec notamment des compétences en chimie, une zone industrielle de plus de 10 000 ha classée en zonage Aides à Finalité Régionale (AFR), la proximité d’industriels dans l’automobile et l’aéronautique, le développement des énergies marines intermittentes…

Il est néanmoins nécessaire de mieux connaitre le secteur et les acteurs qui y interviennent pour valider la pertinence ou non du Havre pour accueillir des activités de production et/ou d’assemblage.

 

Michaël Hidrio a donc rencontré une dizaine d’entreprises asiatiques, qui dominent très largement le marché actuel, pour connaitre leurs critères de décision dans le choix de leur implantation. Ce premier pas a suscité l’intérêt des entreprises coréennes et chinoises.  « Nous avons eu de vrais échanges à propos de leur stratégie, leurs besoins. Ils sont conscients qu’ils vont devoir développer des activités en Europe s’ils veulent avoir des marchés là-bas ».

 

Constituer l’offre territoriale

Ces rendez-vous confirment l’intérêt de continuer le travail et de constituer une offre territoriale plus aboutie, notamment en mobilisant les forces vives du territoires, entreprises, laboratoires, acteurs institutionnels… A l’instar de ce qu’a fait Le Havre Développement il y a 10 ans pour pouvoir prospecter les industriels de l’éolien en mer.

L’agence poursuit en parallèle ses échanges avec les acteurs du secteur en participant à plusieurs événements de la filière en 2019, dont The Battery Show Europe en mai prochain en Allemagne, plus grosse manifestation en Europe autour des batteries.

 

 

Photo : image d'illustration © iStockphoto